La liberté de pensée nécessaire au salut de la France, par Henry de Lesquen

Voici 10 réflexions sur la campagne de haine dirigée contre moi. Plus une conclusion.

 

1. Le tweet incriminé* était anodin. Je m’interrogeais sur des fabulateurs comme Gray, sans toucher aux dogmes de la religion de la choah.

* « Je suis émerveillé de la longévité des ‘rescapés de la Shoah’ morts à plus de 90 ans. Ont-ils vécu les horreurs qu’ils ont racontées ? » 

 

2. Simple bon sens : les malheureux qui ont vécu les horreurs des camps ont pu difficilement atteindre un âge avancé.

 

3. L’ampleur et la violence des réactions prouvent que j’ai touché le point névralgique du système d’ahurissement du peuple français.

 

4. Les réactions hystériques, disproportionnées, à un tweet anodin démontrent l’emprise de la religion de la Choah.

 

5. Les pires blasphèmes sur le Christ auraient suscité cent fois moins de réactions que ce tweet qui égratignait la religion de la Choah.

 

6. La religion de la Choah est clairement la clé de voûte du système cosmopolite qui détruit la nation.

 

7. Les officines de délation comme la Licra et SOS-Racisme veulent imposer le cosmopolitiquement correct par la police de la pensée.

 

8. Les gens dits de droite qui ont hurlé avec les chacals ont révélé leur vrai visage. Ce sont des suppôts du système cosmopolite.

 

9. Cette campagne de haine est la preuve par neuf de la justesse et de la pertinence de mon action. Elle renforce ma détermination.

 

10. Il faut casser un par un tous les codes du cosmopolitiquement correct, en commençant par ceux de la religion de la Choah.

 

Conclusion.
Ce combat pour la liberté de pensée est nécessaire au salut de la France. J’ai besoin de votre aide pour résister, pour gagner !

 

Henry de Lesquen

10 commentaires

  • Bernard BATISSE

    Monsieur de Lesquen, en tant que français -et ceci doit suffire à me qualifier, car dans français il y a franc, ce qui signifie libre-, je vous apporte ici mon soutien total pour le rétablissement de la liberté d’opinion en France.
    Les officines de délation et d’ inquisition qui s’érigent sans la moindre qualification en Juges des opinions, des pensées, des arrière-pensées, des croyances, des sentiments, de la mémoire, commencent vraiment à nous insupporter. Pour qui se prennent ces gens ?
    Notre patience a été grande de supporter l’arrogance haineuse de ces petits terroristes d’ arrière boutique, depuis des années.
    Ils veulent la guerre ? Parfait ! Et pour commencer, ils doivent savoir que Henri de Lesquen n’est pas seul et que nous sommes totalement solidaires. Ils veulent nous mettre en prison ? Alors il faudra construire des prisons, et y mettre les milliers de français qui en ont assez de leur tyrannie. La liberté d’opinion, nous ne la demandons pas, nous la prenons!
    Et je demande à Henri de Lesquen de lancer une pétition nationale de soutien et de refus de tout contrôle de la pensée.

    J'aime

  • Christophe Lefebvre

    M. de LESQUEN, si je ne partage pas nécessairement toutes vos analyses, les persécutions dont vous faites l’objet, me poussent à vous apporter mon entier soutient. Cette pitoyable affaire n’est que le révélateur du niveau de délabrement, tant judiciaire que moral de la société française, ou plus exactement de ses élites ! Le spectacle affligeant du niveau de veulerie et de soumission des clercs et de crétinisation de la multitude est tout simplement déprimant ! Mais ne nous décourageons pas, nous sommes en train d’assister à la fin d’une époque où malheureusement, l’illégitimité, la vulgarité et la médiocrité règnent en maîtres. Ce temps aura sa fin soyez en certain !

    J'aime

    • Christophe Lefebvre

      A la vue des derniers commentaires, je me dois de préciser tout de même que mon soutient à Henry de Lesquen est un soutient de principe et non une validation de son propos ! Il existe des « révisionnistes assumés », j’en suis et d’abord par principe. S’interdire un champ de l’étude historique pour accepter une vérité imposée, c’est sortir d’un travail scientifique pour faire de la propagande ! Il existe également des révisionnistes qui tournent autour du pot. Les propos de M. de Lesquen restent une connerie qui n’apporte rien et peuvent offenser. Ce n’est pas ainsi que l’on sortira de l’omerta mémorielle.

      J'aime

  • M. de Lesquen, vous aviez déjà une bonne partie de mon approbation via votre libre journal du lundi, cette cabale ne fait que
    renforcer mon opinion.
    Courage, leur système finira bien par s’effondrer sous les coups des musulmans.

    J'aime

  • Mr Lesquen. Vous avez raison, tout simplement. J’ajoute que la censure générale des medias et le terrorisme intellectuel empèchent les français d’envisager de vous approuver. Et pourtant, que de bon sens dans vos propos.
    Il y a du boulot…

    J'aime

  • Monsieur De Lesquen, surtout ne lâchez rien.

    Je ne vous connaissais pas, et je dois dire que je ne suis pas déçu.
    En effet, je viens de prendre connaissance de vos propos relatifs à Mme Veil, et aux rescapés de la Shoah.

    En termes d’imbécillité, cela dépasse l’entendement.
    Je vous souhaite évidemment de perdre les procès qui s’annoncent.
    Vous êtes à la France ce que les abrutis de Djihadistes sont à l’Islam : une insulte et une imposture.

    Donc : ne lâchez rien. Que votre imposture soit le plus souvent réprimée par ce qui reste de l’État de Droit.

    J'aime

    • Christophe Lefebvre

      Je comprends parfaitement votre réprobation Emmanuel, et pour une large part je la partage ; mais je répugne cependant à rejoindre la meute des officines communautaires qui œuvrent dans ce genre d’affaire. Je ne servirai pas le dessein de gens que j’exècre !

      Cela dit, malheureusement, ce genre de connerie dessert la cause nationale !

      J'aime

  • Alors que j’étais élève en quatrième puis troisième au collège de Kourou en guyanne (encore) française,,j’avais gagné deux années consécutives le prix de propagande sur la déportation. Il s’agissait à l’époque d’écrire une rédaction sur la tentative de génocide qui aurait été terntée par les nazis sur les juifs. Aujourd’hui, preuve s’il en faut du racisme des juifs et de leur dédain pour les autres peules , il faudrait parler de cette tentative de génocide en employant le mot hébreux « shoa ». A ma connaissance , toute littéraire car étant né en 1960 je n’ai pas été témoin de ces « faits », les Nazis auraient aussi tenté d’exterminert les Tziganes qui sont une autre race non caucasienne implantée sur le tard en Europe. En imposant le mot Shoa les juifs excluent les tziganes de leur droit , puisque c’est le mot à la mode, de revendiquer des espèces sonnantes et trébuchantes pour panser leur blessures de » peuple qui a beaucoup souffert. »Le peuple juif, disséminé en orient et en occident après la conquète de Jerusalem par les romains, il y a environ deux mille ans, ont conservé leur patrimoine culturel et génétique en pratiquant un racisme codifié, ils ont depuis la deuxième guerre mondiale réussit le tour de passe passe d’être le peuple leplus raciste au monde tout en s’abrogeant le titre de plus grande victime du racisme…Il est temps de dénoncer cette escroquerie .

    J'aime

  • Radio Courtoisie a donné dans une rouerie peu commune et se draper dans une attitude sans équivoque.

    Quand on pense que le Pr Léon Israël et le Pr François-Georges Dreyfus ont fréquenté ces ondes, on ne pouvait imaginer plus opportune caution et plus irrécusable légitimité.

    Radio Courtoisie, antisémite? C’te bonne blague!

    J'aime

  • avant d être des victimes , ils furent les petites  » mains » qui ont permis, sous les ordres des communistes , de spolier les terres des Ukrainiens chrétiens dans les années 30 , de les voler , et d installer une famine organisée avec comme résultats 6 à 7 millions d hommes , de femmes et d enfants morts retrouvés dans des charniers ; cela s appelle l holodomor . Personne n en parle. Même si je crois qu ils furent des victimes ( cela justifie , à leurs yeux, d être les puissants de ce monde et il semblerait que meme DAESH fasse parti de leur panoplie d intimidation ) , ils furent aussi des bourreaux ! Et encore je ne parle que de notre siècle. Je ne suis pas un révisionniste admettant leur rôle de bourreaux mais aussi de victimes. Etre chretien c est etre prudent et la vérité doit rester factuelle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s