Pour le rétablissement de la peine de mort en France, par Henrik Gunnarsson

Capture d’écran 2016-06-09 à 11.37.54

Pour le rétablissement d’urgence de la peine de mort en France.

Par Henrik Gunnarsson

Capture d’écran 2015-11-07 à 20.11.25

La sanction suprême que constitue la peine capitale à l’encontre d’un assassin est pleinement légitime, car proportionnelle au crime commis. Ce n’est pas une « vengeance », mais le triomphe de la justice. Une société saine se doit d’infliger la punition maximale en réponse à l’acte le plus odieux qui puisse être commis. Les avantages résultant de la mise en place de la peine de mort sont les suivants :

1. Suppression de tout risque de récidive.

2. Dissuasion efficace, à condition qu’elle soit appliquée de façon systématique en cas de culpabilité avérée. Bien sûr, il perdurera toujours un risque d’erreur judiciaire, aboutissant à la condamnation à mort d’un innocent. Aucun système n’est infaillible, le risque zéro n’existe dans aucun domaine. Les cas de condamnations à mort d’un innocent sont rarissimes, et le développement de la police scientifique permet de les éviter.

Capture d’écran 2015-11-07 à 20.11.25

La peine de mort est conçue pour protéger la population des criminels, pour sauver des vies innocentes : l’exécution d’un criminel sauve la vie de 50 innocents, comme l’ont démontré les études économétriques d’Ehrlich et de Zimmerman*. Les détracteurs de la peine de mort utilisent trois arguments principaux qui ne tiennent pas la route pour justifier leur hostilité à cette juste sanction.

Les voici :

1. « Si la société tue un assassin, elle se met à son niveau, se comporte de la même façon que lui, répond à la barbarie par la barbarie. » Cet argument, cyniquement relativiste et profondément malhonnête met donc sur le même plan un assassinat et la liquidation d’un criminel, d’un nuisible d’une extrême dangerosité, par la société. Il est immoral et choquant car il induit que la vie d’un assassin a autant de valeur et est aussi respectable que la vie de la victime de cet assassin. Deux vies dont la valeur est pourtant incomparable. Condamner la peine de mort (au nom de la « morale » et de la « civilisation »), signifie que l’on a autant de compassion et d’empathie pour les assassins que pour leurs victimes. Pour les opposants à la peine de mort, la vie d’un assassin a la même valeur que celle de sa victime. Voilà la « morale » des belles âmes de la gauche cosmopolite.

2. Les détracteurs de la peine capitale justifient aussi leur opposition à la peine de mort au nom des « Droits de l’homme », leur leitmotiv. Comme si un assassin pouvait bénéficier des mêmes droits que ses concitoyens. Dans ce cas précis, ce n’est plus de « droits de l’homme » dont il est question, mais de « droits du criminel ».

3. Un autre argument laxiste entendu de manière récurrente à propos d’un assassin qui a purgé sa peine de prison : « Il a payé sa dette à la société ». Ah oui, vraiment ? « Payé sa dette » ? Entre 10 et 30 ans de prison (en réalité la moitié, par le jeu des remises de peine) pour s’être permis de retirer à un individu ce qu’il avait de plus précieux ? Non ! L’ assassin n’aura « payé sa dette » que lorsqu’on lui aura, à lui aussi, retiré ce qu’il avait de plus précieux !

4. Encore un argument régulièrement asséné par les bien-pensants de gauche anti-répressifs : « La peine de mort n’ est pas dissuasive !  » C’est archi-faux, et je vais le démontrer. Aux États-Unis*, après avoir été suspendue de 1967 à 1973, puis rétablie dans 75 % des États, le taux d’homicides est passé de 11,6 pour 1000 habitants en 1970, à 5,4 pour 1000 habitants en 2004.

En France, durant la décennie qui a précédé l’abolition de la peine capitale (1971-1981), le nombre de crimes sur mineurs s’est élevé à 39. Pour la décennie qui a suivi l’abolition de la peine de mort (1981-1991), le nombre de crimes sur mineurs s’est élevé à 124.

Capture d’écran 2015-11-07 à 20.11.25Que fait-on en France face au crime ? On fait des « marches silencieuses », on sort les craies, les crayons de couleur, les bougies, on est dans la (légitime) compassion et empathie pour les victimes martyres, alors qu’il serait urgent d’agir, d’éradiquer le crime dans notre pays, en rétablissant la peine de mort pour les assassins, mais aussi pour les terroristes et les pédophiles violeurs. (…) Les trafiquants de drogue, marchands de mort, doivent aussi être passibles de la peine capitale, pour crimes contre l’humanité. Vous verrez qu’ avec la peine de mort pour les meurtriers, les terroristes et les trafiquants de drogue, le niveau de l’insécurité s’effondrera instantanément. Il n’existe pas de meilleure dissuasion que la peine de mort. L’efficacité psychologique est maximale.

La terreur ne doit plus être du côté des honnêtes gens, mais du côté des criminels. C’est l’État qui a le devoir de terroriser les criminels, pour protéger la population, et non les criminels qui doivent continuer à terroriser la population. La peur, la terreur, seule vraie dissuasion, doit basculer du côté des criminels.

Il n’existe qu’un seul moyen d’empêcher toute récidive criminelle à la sortie de prison, c’est de réinstaurer la peine capitale. Quand on supprime la peine de mort pour les assassins, la peine de mort est appliquée aux innocentes victimes.

La France est un des pays occidentaux dans lequel la magistrature pénale est la plus laxiste, car la majorité des magistrats est imprégnée, contaminée par l’idéologie progressiste de gauche, la culture de l’excuse , la bien-pensance « cosmopolite » anti-répressive, la commisération, l’indulgence, la compréhension pour les criminels, qui, au fond, ne seraient que des victimes du racisme, de la discrimination, de l’exclusion, de la pauvreté et du chômage.

Ils se retournent la cervelle à toujours leur chercher des excuses, des « circonstances atténuantes » . En réalité, ces magistrats collaborateurs et complices du crime éprouvent bien plus de compassion, d’empathie et de sympathie à l’égard des criminels qu’à l’égard de leurs victimes, dont ils se moquent éperdument.

Si la perpétuité réelle et certaine existait, elle serait certes dissuasive, mais beaucoup moins que la peine capitale. J’ajoute que nourrir et surveiller des criminels coûte une fortune aux contribuables que nous sommes. Un criminel mort ne coûte heureusement plus rien.

Il faut revoir de fond en comble la politique contre l’insécurité, contre la délinquance, et la politique globale de lutte contre le crime.

 

Seul Henry de Lesquen propose le rétablissement de la peine de mort en France. Voter pour Henry de Lesquen, c’est protéger les victimes des criminels. 

 

CkdFEyGWkAA0jaj.jpg-large

 

* http://www.nber.org/papers/w0018

* http://ageconsearch.umn.edu/bitstream/43889/2/zimmerman.pdf

* http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2007/06/11/AR2007061100406.html

9 commentaires

  • C’est plein de bon sens .

    J'aime

  • pour moi la justice ne doit servir qu’à corriger le criminel si c’est possible, et l’isoler du reste de la société dans tous les cas. Elle doit s’y cantonner. La société doit reconnaître qu’il s’agit de déviants, de cas pathologiques qu’elle a engendré elle-même. Dites ce que vous voulez, votre conception de la justice est celle des juifs. Vous parlez de vengeance, mais sans l’avouer ! Vous parlez comme si vous comptiez « extirper le mal chez le criminel », « mal » qui doit bien être une essence propre, et non plus seulement une « privatio boni », visiblement. « Catholique » ? Non, protestant, ou mieux, judéochrétien.
    Comme vous le dites, vous n’avez pas de compassion pour le criminel, quel qu’il soit. Dieu faite que vous ne soyez pas élu.

    J'aime

  • on raisonnement est insane et doublement hypocrite.

    Mais imaginons que tu sois sincère et que pour répondre efficacement aux 480 000 vols annuels, aux 120 000 viols, aux innombrables cas de pédophilie ainsi qu’aux autres agressions physiques de tous genre, l’on réinstaure enfin la juste éradication de la vermine en France,
    ET qu’en même temps, l’on permette aux opposants de la peine de mort comme toi – en vérité les partisans de la chienlit et du satanisme – de soustraire les condamnés à la peine capitale sous réserve que TOI et tes partisans preniez à VOTRE charge intégrale le coût de leur incarcération définitive…

    …On verrait alors si tu la ramènerait autant, ta vilaine tronche de faux-derche…

    J'aime

    • Je continue de te répondre en te citant @ mehdi :

      « La société doit reconnaître qu’il s’agit de déviants, de cas pathologiques qu’elle a engendré elle-même. »

      Les gens de ton acabit, qui se gargarisent de cette gnose gauchiste, irresponsable, irénique et émolliente, sont en effet incidemment responsables de la déresponsabilisation et de la déculpabilisation des criminels de tous poils ; tout est des lors permis grâce aux sempiternelles « circonstances atténuantes », les multi-récidives y comprises :

      Que l’on pénètre par effraction chez toi, que l’on te torture pour te faire cracher ton numéro de carte bancaire ou la planque de ton liquide, que l’on viole ta femme et tes gosses, etc, etc, etc.

      Tu oublies un peu vite que le seul Principe universel de justice qui vaille procédant du libre arbitre humain : NE PAS FAIRE A AUTRUI CE QUE L’ON NE VOUDRAIT AVOIR A SUBIR SOI-MÊME ».

      Violer cet évident et simple postulat est purement criminel, ne te déplaise.

      La peine de mort n’éradique de la communauté des hommes que ceux qui ont choisis de se conduire en dehors de toute humanité.

      J'aime

  • La justice n’étant pas parfaite, comment réparer les erreurs une fois que la peine de mort est appliquée ?

    J'aime

  • François Bougnet

    Cher Monsieur de Lesquen, il me semble que vous oubliez une raison de s’opposer à la peine de mort, je ne sais si elle est courante, c’est la mienne. Je ne suis pas Dieu. Seul Dieu, peut décider de la vie et de la mort. C’est la seule raison qui me fait rejeter la possibilité pour les hommes d’en décider à la place de Dieu. Pour ce qui est des peines autres, applicables par des hommes à d’autres hommes, je n’ai que des opinions, aucune certitude. Et c’est sans intérêt sans l’exercice du pouvoir.

    J'aime

  • Que l’assassin puise croiser 25 ou 30 ans plus tard, si ce n’est avant, les parents de l’enfant qu’il a assassiné et leur dire qu’l a payé sa dette à la société me révulse.

    J'aime

  • Information: ATTENTION les marginaux anti-facistes de la ville de Lyon ouvrent illégalement des squats au clandestins et dissimulent des choses extremement grave:
    Une déséquilibré anti-fa Lyonnaise ouvre illégalement des squats au clandestins avec son pied de biche durant la nuit, elle s’appelle Céline, elle fait parti d’un groupe Lyonnais de déséquilibrés anarchistes d’extreme gauche qui se nomment: « Collectif Pied de Biche et Barricade » , puis ensuite elle va dans les squats Rom’s ou elle roulent et fument de la drogue devant les enfants Roms de moins de 5 ans qui se baladent à poil dans les squats (Très grave) et qu’elle regardent avec perversité.

    Ses agissements de pédophile toxicomane d’extreme gauche ont était signalé au procureur et préfet de police de Lyon

    Attention cette déséquilibré pédophile drogué anti-fa est aussi militante LBGT et a aussi récemment infiltré l’éducation nationale pour travailler dans une école de Lyon pour se rapprocher encore des enfants, et ce apres de multiples attouchements sur les enfants Roms dans les squats.

    En plus il a était découvert que cette véritable Ordure participe aussi à des avortements clandestins illégaux ou elle a fait avorter dans le passé une femme à l’eau de javel qui a décédé suite à l’avortement atroce.

    Cette Ordure d’une puanteur à vomir est aussi impliqué dans une très grosse affaire de profanations de cimetières avec des lesbiennes Gothique sataniste et homosexuels Gothique de la région Rhônes Alpes qui ont profané(e)s un très grand nombre de cimetières et déterré des Cadavres Humains dans le grand Cimetière de la Guillotière, 228 avenue Berthelot 69008 Lyon !! la police les a tous arrêté mais l’affaire est totalement passé sous silence dans les médias et a était classé confidentielle..

    Cette Ordure détient un palmarès criminel tellement édifiant qu’elle se cache et a supprimé toute photographies d’elle sur facebook. Ce qui évite aussi de découvrir qu’elle est en plus d’une laideur répugnante, mais égale à elle même.

    On la trouve sur facebook ici:
    Cé Cedille
    https://www.facebook.com/profile.php?id=100009779920214

    son téléphone mobile:
    06 26 61 00 44

    Ne pas hésiter à lui passer des petits coucou sur son facebook ou sur son mobile tout les soirs pour bien lui rappeler à quel point elle est Laide et qu’elle pue le Cadavre et/ou continuer de la dénoncer elle et sa page facebook de partout sur tout les réseaux sociaux, FB, Youtube, ect..

    J'aime

  • Bah ouais la pendaison, parce que sans souffrance la fête est moins folle

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s