Comment Henry de Lesquen aurait traité la question algérienne

capture-decran-2016-11-13-a-14-57-08

Uchronie. Voici en 10 points, plus une conclusion, comment j’aurais réglé la question algérienne après 1958.

 

1. Je n’aurais pas conclu les accords d’Evian ni abandonné l’Algérie aux terroristes du F.L.N.

 

2. J’aurais rejeté l’illusion de l’intégration, les musulmans d’Algérie ne pouvant pas être vraiment français.
Capture d’écran 2016-06-29 à 11.13.00

3. Démembrement de l’Algérie, fiction coloniale. Création de 4 Etats sous protectorat français : Algérois, Constantinois, Oranie, Sahara.

 

4. La Kabylie aurait formé une région autonome au sein de l’Algérois et aurait été dotée d’une nationalité propre.

 

5. Musulmans et Juifs auraient reçu la nationalité algéroise, constantinoise, oranaise, saharienne ou kabyle.

 

6. Français de nationalité, les “Pieds-Noirs” auraient eu la citoyenneté de leur Etat de résidence, qui aurait distingué les 2 notions.

 

7. N’étant plus français, les musulmans et les Juifs d’Algérie n’auraient plus été autorisés à immigrer en France.

 

8. Le crime de collaboration avec les terroristes du F.L.N. aurait été réprimé impitoyablement et les traîtres pendus par centaines.

 

9. Ultimatum au Maroc et à la Tunisie, sommés de cesser toute aide au F.L.N. sous menace de guerre.

 

10. Les 4 Etats algériens auraient pu être indépendants plus tard dans une Union française renouvelée. La France y aurait gardé son armée.

 

Conclusion. Ni de Gaulle ni Salan. L’Algérie n’aurait plus été française, mais dans l’Union française. Les “Pieds-Noirs” y seraient restés.

Capture d’écran 2016-06-29 à 11.13.00Henry de Lesquen

Président du Parti national-libéral

3 commentaires

  • les USA et l’URSS n’auraient pas accepté cela. Rappelez-vous l’épisode du canal de Suez ! Sinon, tant qu’a être dans la fiction, j’aurai pas trité la révolution de 1789 de la même manière et nous serions encore une royauté !! au lieu de se trimbaler des présidents sans valeur qui abaissent le pays tant qu’ils le epuvent. Et puis, et puis, et puis, pourquoi pas une Europe sous Poutine ? Au moins lui fait bien son boulot.

    J'aime

  • Ça demande l’indépendance, le non mélange ethnique et la liberté (et l’autodétermination) pour son pays mais ça la refuse pour les autres : H de Lesquen, catholique de tradition mais pas de foi et prônant la terreur et la vengeance qu’il appelle justice.

    J'aime

  • Encore faut-il un « pays » pour commencer, or l’Algérie n’a aucune existence historique comme ont pu en avoir des pays comme l’Autriche, la Russie, l’Angleterre ou la France. On juge un arbre à ses fruits. Quels sont les fruits de l’Algérie actuelle ? La corruption à tous les niveau, et maintenant l’islamisme. Cela se passe de commentaires. La solution choisie, l’ « indépendance » est la pire de toutes. Mieux aurait valu Salan pour un temps, histoire de trouver une solution plus « pratique » pour tout le monde, comme celle de Lesquen, qui pour une fois respire le pragmatisme. Pourquoi par contre ce découpage plus qu’un autre ?
    Pour séparer la Kabylie et le Sahara, c’est évident, mais pour les autres régions, quelle justification ?
    Et je dis ça en tant qu’émigré de 3e génération. J’aurais préféré grandir dans une bel Kabylie, béni des dieux par son climat et ses ressources naturelles. L’islamisme n’y avait pas fait autant de dégâts à l’époque des « pères blancs » !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s